Accueil Société Régions Brabant wallon

Wavre: «Sanctionner le harcèlement n’est pas la solution»

L’Institut de la Providence a été confronté à des faits de harcèlement ces dernières années. Une nouvelle méthode permet de mieux gérer ces cas douloureux. Une conférence organisée le 30 novembre vise à sensibiliser les parents sur le sujet.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’était il y a deux ans. Pascale Maljean prend la direction de l’Institut de la Providence, à Wavre. Elle est directement confrontée à deux cas de harcèlement moral. Les faits sont gérés d’une manière classique. Recueil des témoignages du harceleur et de la harcelée, confrontation et sanction menant au renvoi de l’établissement pendant quelques jours. Une démarche qui n’a pas porté ses fruits. Le harcèlement redémarrant quelques semaines plus tard. Menant la personne harcelée à changer d’école. « Ce fait m’a vraiment marquée, explique aujourd’hui Pascale Maljean. Nous avons très mal géré ce dossier. De plus, il nous a pris, à l’équipe éducative et à moi, un temps considérable et une énergie folle pour un résultat insignifiant. Mentalement, cela n’a pas été facile à gérer. Il y avait une certaine insatisfaction. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs