Accueil Société Régions Bruxelles

A Ixelles, l’interdiction de boire de l’alcool en rue après minuit est plutôt théorique

Cafés et night-shops respectent à la lettre le nouveau cadre. La police se fait, quant à elle, très discrète aux alentours de la place.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Il est 21 h 22 et le panneau d’affichage d’une pharmacie indique encore 25 degrés. Au carrefour de la rue Gray et de la place Flagey, le buste de Fernando Pessoa ne quitte pas des yeux la file de 15 mètres qui s’étend devant le fritkot emblématique du square. À deux pas de là, sur la place Sainte-Croix prolongeant la terrasse saturée du café Belga, des paquets de jeunes, assis en cercle par dizaines. Bref, un jeudi soir de printemps à Flagey, où, depuis un mois, on dort néanmoins un peu plus tôt. Enfin en théorie. Depuis la mi-mars, un règlement communal, qui en est déjà à sa troisième mouture, interdit de boire de l’alcool sur l’espace public après minuit. Il oblige aussi les cafés de la place et de ses alentours à fermer leur terrasse avant 1 h du matin (au départ, c’était minuit).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs