Accueil Belgique

Charles Michel à la Chambre : «L’angoisse, ce sont les terroristes, pas la communication»

Le Premier ministre a répondu aux traditionnelles questions à la Chambre, dans un contexte qui, lui, sort de l’ordinaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dans sa réponse aux parlementaires, Charles Michel, Premier ministre, a rappelé la chronologie des événements et la réaction de son gouvernement depuis les attentats de Paris.

Charles Michel a ensuite fait part de son étonnement après certains commentaires «  de la part de parlementaires qui ont beaucoup d'expérience dans ces domaines  » et qui ont semblé mettre en doute l'indépendance d'organes de sécurité comme l'Ocam. Le chef du gouvernement ne cite personne. Visé? Olivier Maingain qui s'est exprimé dans ce sens quelques minutes auparavant devant les députés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs