Le Léopold n’a fait qu’une bouchée de Louvain

@Belga
@Belga

En cas de succès, les Bruxellois pouvaient valider leur ticket pour le dernier carré qui était leur objectif de la saison. Et face à l’avant-dernier au classement, la tâche ne semblait pas du tout insurmontable pour une équipe qui souhaitait corriger le tir après la prestation moyenne de dimanche dernier au Beerschot. Il n’y avait aucune période d’observation dans ce duel et les Ucclois prenaient rapidement les choses en main puisqu’ils menaient déjà 2-0 après huit minutes de jeu grâce à Kane Russell (sur penalty) et François Sior. La partie était réellement à sens unique d’autant plus que les Universitaires devaient se passer de Louis Willems et Pilou Maraite. A la pause, le Léopold menait déjà 5-1 (buts de Kane Russell, à nouveau sur p.c., Manu Brunet et François Sior) et rien ne semblait pouvoir les perturber dans leur marche en avant. Pepe Romeu ayant transformé la seule opportunité des visiteurs sur penalty.

Au retour des vestiaires, Kane Russell inscrivait déjà son troisième but de l’après-midi (p.c.). C’était ensuite Arthur Verdussen qui mettait un terme au calvaire des Brabançons en inscrivant deux buts en seulement trois minutes (8-1). Un succès qui offre un maximum de confiance à Robin Geens et à ses protégés. « On avait à cœur de proposer une bonne prestation après un match moyen au Bee. Nous voulions également proposer une agressivité saine en affichant une volonté constante de remporter ce duel sur un bon score. Nous voulions gagner beaucoup de balles, évoluer haut et proposer du bon hockey. Louvain était quelque peu démobilisé avec ses blessés. C’était important aussi d’assurer notre qualification pour les playoffs. Et c’est chose faite !  »

Du côté de Louvain, c’était naturellement la soupe à la grimace après cette déculottée et la confirmation de la descente en division 1, aux côtés du Pingouin.« C’est très compliqué…, reconnaissait sans détour Audry Renaer. Durant toute la saison, la balle n’a jamais roulé en notre faveur. Nous devons tirer des enseignements de cette expérience afin de reconstruire une équipe compétitive sur le plus long terme et, ce, déjà, dès l’année prochaine. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous