Accueil La Une Monde

Diplomatie: l’ultime bataille pour siéger au Conseil de sécurité de l’ONU

La Belgique mène ce début de semaine à New York une intense campagne diplomatique pour briguer un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 6 min

C’est la cerise sur le gâteau d’une campagne qui aura duré deux ans. Lundi, le roi Philippe et la reine Mathilde s’envolent pour New York en compagnie du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders. Le roi prononcera un discours devant l’Assemblée générale à l’occasion d’une réunion spéciale consacrée à la consolidation et la pérennisation de la paix. La reine assistera à des réunions en sa capacité de défenseure des objectifs de développement durable. Une dernière offensive de charme pour convaincre les Nations Unies de l’importance d’accorder à la Belgique un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU – responsable principal du maintien de la paix et de la sécurité internationales – pour la période 2019-2020 (voir les modalités du vote ci-contre). Dans le groupe de pays auquel appartient le royaume : deux places pour trois candidatures. Face à la Belgique, qui compte déjà cinq occupations du siège de membre non permanent : l’Allemagne et Israël.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Baudouin Vanderhulst, mardi 24 avril 2018, 14:32

    La phrase du professeur Liégeois (Israël a zéro virgule zéro chance d"être élu) rend inutile tous ces articles sur la candidature belge puisqu'elle ne peut qu'être acceptée. Il reste deux places pour deux candidats.

  • Posté par Tanghe Michel, lundi 23 avril 2018, 16:37

    Ce qui est interpellant, c'est de trouver 3 membres de l'OTAN dans les 5 membres permanents...

  • Posté par Tanghe Michel, lundi 23 avril 2018, 16:37

    Ce qui est interpellant, c'est de trouver 3 membres de l'OTAN dans les 5 membres permanents...

  • Posté par Bernard Dropsy, lundi 23 avril 2018, 12:06

    Ils ne doutent vraiment de rien, ils ont tellement ridiculisé la Belgique aux yeux du monde, ils l'ont tellement décrédibilisée, qu'ils n'ont pas d'illusions à se faire ! Mais, essayez de faire comprendre quelque chose à ces gens-là ! Et si on leur répond "niet", ils sont encore capables de se montrer étonnés !

Aussi en Monde

Le meurtre d’un livreur noir enflamme Memphis

Le pire était à craindre, vendredi soir, à Memphis, dans l’attente d’une vidéo montrant l’agression sauvage de Tyre Nichols par 5 policiers. Noirs, eux aussi. Trois ans après l’affaire George Floyd et les manifestations Black Lives Matter, la réforme de la police reste au point mort outre-Atlantique.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs