Accueil Monde Afrique

L’or du Kivu passe au-dessus des Congolais

Au Kivu, l’exploitation industrielle de l’or a chassé les paysans des gisements les plus prometteurs. Creuseurs et prostituées survivent dans des conditions misérables. Une organisation locale, mise sur pied par le docteur Mukwege, leur vient en aide.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Depuis Luhwindja (Sud-Kivu),

Labourée par les camions-citernes, déchirée par le passage des lourds engins de chantier transportés sur des semi-remorques, la route, que les pluies diluviennes transforment en piste boueuse, ne monte pas plus haut que Luhwindja. Tout en haut de la colline, on aperçoit les barrières qui ferment l’entrée de la mine exploitée par l’entreprise canadienne Banro. Là-bas, on ne passe plus, l’exploitation industrielle de l’or du Kivu a chassé les paysans qui ont dû se replier plus bas dans la vallée. Les déversements de mercure ont aussi empoisonné les cours d’eau où s’abreuvait le bétail et la terre des sommets a été retournée comme une crêpe par des excavatrices géantes, fouaillée, égrenée jusqu’à ce qu’elle livre les paillettes dorées qui seront fondues sur place et transformées en lingots.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bernard Dropsy, mardi 24 avril 2018, 13:06

    Toujours la même chose, tout est permis pour le fric ! Et les Canadiens ne peuvent mal de se vanter de ça ! A noter que la Belgique n'a et ne fait pas mieux !

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs