Accusé d’antisémitisme, Ken Loach se défend: «J’ai toujours combattu toutes les formes de racisme»

Accusé d’antisémitisme, Ken Loach se défend: «J’ai toujours combattu toutes les formes de racisme»

Alors que le réalisateur doit être fait docteur honoris causa par l’ULB ce 26 avril, des associations juives se sont indignées de cette invitation. Selon ces associations, Ken Loach aurait une « haine obsessionnelle d’Israël » et des « propos plus que douteux » sur la Shoah.

Suite à ces accusations, l’université avait demandé au réalisateur de réagir. Ce lundi, Ken Loach a défendu sa position et rappelé son combat pour « ceux qui sont persécutés et marginalisés ». « Me dépeindre comme antisémite simplement parce que j’ajoute ma voix à ceux qui dénoncent la détresse des Palestiniens est grotesque », a-t-il ajouté, dénonçant des allégations « malveillantes et sans scrupule ».

Choix confirmé par l’ULB

Pour sa part, l’ULB a choisi de confirmer son choix de faire docteur honoris causa le réalisateur. « L’ULB a repris l’analyse des propos incriminés de Ken Loach, opérée par différents spécialistes de l’ULB, qui conclut qu’il n’y a aucun fondement aux accusations d’antisémitisme et de négationnisme. », a expliqué l’université dans un communiqué.

La lettre intégrale de Ken Loach à l’ULB :

« Cher Monsieur,

Je comprends que mes prises de position sur l’antisémitisme et le déni de l’Holocauste ne sont pas très connues à Bruxelles, je tiens donc à réaffirmer dans les termes les plus forts que l’Holocauste est un événement historique aussi réel que la Seconde Guerre mondiale et ne peut pas être mis en doute. Je connais l’histoire du déni de l’Holocauste et sa place dans les politiques d’extrême droite et imaginer que je pourrais avoir quoi que ce soit en commun avec de telles prises de position est méprisable.

Le journal Agoravox qui a fait ces fausses allégations a refusé d’imprimer ma réponse complète. En conséquence, le poison a pu se propager sans être contesté. Nul doute que c’était bien l’intention. C’était malveillant et sans scrupule.

Pour éviter toute ambiguïté, je tiens à déclarer, une fois pour toutes, que je condamne toute forme de déni de l’Holocauste ou « négationnisme » comme vous le dites en français. En outre, toute ma vie, j’ai pris parti pour ceux qui sont persécutés et marginalisés et me dépeindre comme antisémite simplement parce que j’ajoute ma voix à ceux qui dénoncent la détresse des Palestiniens est grotesque.

Je trouve choquant et profondément offensant d’être amené à faire cette déclaration. Ces gens ont même utilisé mes déclarations récentes à propos de manifestations de députés et d’autres contre Jeremy Corbyn comme suspectes, alors que les questions que j’ai soulevées ont encore été dénaturées. Mes questions portaient sur la discipline et la loyauté au parti travailliste et la connotation politique de la manifestation. Je suis d’accord avec le ‘Jewish Socialist Group’ dont l’opposition à l’antisémitisme est absolue et totale. Ils ont dit : « les accusations d’antisémitisme sont transformées en armes pour attaquer le parti travailliste dirigé par Jeremy Corbyn. »

Ceux qui tentent de me salir de cette manière savent que j’ai toujours combattu toutes les formes de racisme, y compris l’antisémitisme. Je doute que tout le monde puisse en dire autant.

Cordialement,

Ken Loach »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous