Accueil Sciences et santé

Quand les rats sauvent des vies

Une ONG belge apprend à des rats à détecter des dangers mortels pour l’homme : les mines et la tuberculose.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Au laboratoire de recherches de Morogoro, en Tanzanie, un cricétome des savanes répondant au nom de Vidic progresse le long d’une rangée de dix trous perforés dans la base d’une cage en verre sous laquelle s’alignent des plateaux contenant des échantillons de crachats humains. Le rongeur s’arrête au bord d’un trou et le gratte avec insistance. Il vient de repérer l’odeur de la bactérie responsable de la tuberculose.

Les rats sont considérés comme un fléau en Afrique, comme des animaux exécrables qui ravagent récoltes et réserves de nourriture. Mais l’ONG belge Apopo est en train de redorer leur image en leur apprenant à détecter deux dangers mortels pour l’homme : les mines terrestres et la tuberculose.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs