Accueil Société

Dans les jardins, la pyrale du buis est sortie du bois et fait des ravages

Lumière et chaleur aidant, les chenilles de la pyrale du buis sont sorties d’hibernation. Elles sont présentes partout en Région bruxelloise. Elles progressent inexorablement en Wallonie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Fini de rire. Si l’année dernière les dégâts ont été importants, désormais, ils pourraient monter d’un cran. Avec la belle saison, voici le retour des chenilles de la pyrale du buis. La Flandre avait été ravagée, Bruxelles fortement touchée, la Wallonie relativement épargnée. Mais la dévoreuse originaire d’Asie orientale continue de progresser. Ce printemps, des particuliers ont déjà été touchés et l’administration bruxelloise de l’environnement dit avoir elle-même constaté «  les premiers dégâts liés au retour de la pyrale du buis dans certains parcs

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Baudouin Vanderhulst, mardi 24 avril 2018, 15:37

    Les pièges à phéromones fonctionnent assez bien et sont une première solution. Ensuite observer systématiquement ses buissons et pulvériser dès le début d'une infestation avec un insecticide courant. Il suffit alors d'une pulvérisation légère que l'on peut effacer, une fois les chenilles mortes, par un jet de tuyau d'arrosage.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs