Accueil Monde

Veillée funèbre pour les victimes de la tuerie de Charleston

Des milliers de personnes tenant des roses rouges et blanches ont rendu hommage aux neuf Noirs tués par balles dans une église, après la première comparution de l’auteur présumé de la tuerie, un Blanc décrit comme un nostalgique de l’apartheid.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Ce massacre a bouleversé les Etats-Unis et Charleston, ville historique et touristique, devait organiser samedi et dimanche de nombreux hommages.

Le tueur présumé de 21 ans avait comparu dans l’après-midi de vendredi par vidéo interposée depuis la prison. Coupe au bol et regard fixe, en uniforme rayé de détenu, Dylann Roof s’est vu signifier ses chefs d’accusation et son incarcération.

La justice fédérale a évoqué un acte de « terrorisme intérieur ». Le massacre du mercredi soir constitue la pire tuerie raciste aux Etats-Unis depuis des décennies,

Dans un stade couvert du College of Charleston, Noirs et Blancs se tenant la main, beaucoup les larmes aux yeux, ont entonné « We Shall Overcome » (nous triompherons), chant emblématique des marches pour les droits civiques des Noirs aux Etats-Unis.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs