Accueil

La communauté Dom, la plus vulnérable

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

De confession musulmane, nomades ou semi-nomades, les Doms constituent la communauté syrienne la plus discriminée, et donc la plus vulnérable. C’est aussi une réalité dans les camps de réfugiés, ce qui les amène souvent à taire leurs origines. Le fait qu’ils soient rarement porteurs de papiers d’identité rend leur recensement particulièrement difficile. Aucune source ne semble pouvoir établir avec exactitude le nombre de membres que compte la communauté implantée en Syrie mais aussi au Liban, en Israël, en Jordanie, en Turquie et en Égypte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs