Accueil Belgique

Les négociations déraillent entre la Région et le fédéral

La Région bruxelloise était sur le point d’acheter une parcelle de terrain à Schaerbeek-Formation. La transaction est au point mort car le fédéral ne veut plus diviser son bien.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Le fédéral semble ne pas vouloir vendre ses biens à la Région bruxelloise. Alors que les négociations allaient bon train entre le FIF, le Fonds de l’infrastructure ferroviaire, et le cabinet du ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS), pour le rachat d’un terrain de 1,5 hectare du site de Schaerbeek-Formation, tout a été arrêté à cause d’un changement de direction brutal. Le FIF ne souhaite plus morceler sa parcelle de 40 hectares. Afin de la valoriser, il préfère traiter avec un seul acquéreur qui pourra alors démanteler les rails de train présents sur le site. Cette disparition de l’infrastructure ferroviaire n’arrangerait pas la Région bruxelloise qui a besoin de conserver une zone de 1,5 hectare qui permet de relier le réseau ferroviaire au Port du Bruxelles. Un élément clé pour diminuer le nombre de camions dans la capitale et créer ainsi un véritable centre de distribution urbaine.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Le yoga est-il la solution à tous les maux?

Plus qu’une discipline, le yoga est un mode de vie, et il séduit un nombre croissant d’adeptes. Bien que thérapeutique, il ne faut pas pour autant y voir un remède miracle.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs