Accueil Économie Consommation

Pourquoi Blokker risque à terme de disparaître

Le holding néerlandais se sépare de son CEO et la branche belge n’a plus de patron. Surtout, la chaîne de magasins fourre-tout ne s’est pas réinventée et est rattrapée aujourd’hui par l’e-commerce et le low-end retail.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Les 120 magasins belges Blokker, véritables cavernes d’Ali Baba, vont-ils disparaître du paysage de la distribution ? En tout cas, l’enseigne néerlandaise semble à la croisée des chemins, ce qui se traduit par une crise interne d’importance. Ce mardi, le holding basé à Amsterdam a remercié son CEO et patron des magasins Blokker. En fonction depuis janvier 2016, Casper Meijer quittera officiellement ses fonctions fin juin. Cette décapitation s’explique par un désaccord entre le dirigeant et le conseil d’administration, de même que les actionnaires du groupe. Ces deux derniers jugent que Meijer a tardé à mettre en œuvre le redéploiement des différentes enseignes appartenant à Blokker Holding. Des résultats financiers bien en deçà des attentes motivent également cette mise à pied. De perte de patron, il est également question en Belgique : Bernard Bosch n’est désormais plus CEO des magasins belges et luxembourgeois. Cela s’explique, probablement là aussi, par de piètres résultats financiers.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs