Accueil

Une justice centralisée

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Selon une enquête menée en 2017 par La Ligue des familles auprès de 600 parents ayant connu une séparation avec enfant(s), 41 % des dossiers se règlent en justice. L’arrangement à l’amiable ne concerne que 33 %, la médiation familiale 5 %. Pour définir le montant de la pension alimentaire, le passage par le jugement reste donc la voie prioritaire.

Depuis septembre 2014, tous les dossiers relatifs à des différents familiaux, y compris la question de l’hébergement de l’enfant, sont traités par le tribunal de la famille.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs