Accueil Sports Cyclisme Route

Kroon, un convive de plus à la table du mensonge

Retiré des pelotons depuis 2014, l’ancien vainqueur d’étape du Tour, aujourd’hui âgé de 42 ans, reconnaît l’usage de produits prohibés. Il a notamment évolué dans les équipes Rabobank, CSC et Tinkoff.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il est devenu pro en 1998, fichue saison où le cyclisme, rongé par ses excès et sa folie destructrice, allait être mortifié par l’explosion de l’affaire Festina. À sa décharge, il fallait évidemment être très solide, mentalement surtout, pour résister à des tentations qui semblaient être pour certains des usages quotidiens, pour garder le front haut et le cœur vaillant face à des leaders multipliant les pressions sur les récalcitrants, ces « moutons noirs » du peloton. Alors il a cédé. Craqué. Comme tant d’autres. Le Néerlandais Karsten Kroon s’est dopé durant sa carrière de cycliste, il l’a reconnu ce mardi à l’agence de presse ANP, laquelle relayait un article du quotidien « Algemeen Dagblad » dans lequel le média relaie des discussions avec l’ancien coureur pour un rôle d’analyste. Version que le Batave, aujourd’hui âgé de 42 ans et retraité depuis trois ans et demi, a confirmée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs