Accueil Économie Entreprises

Grève: le personnel de Lidl exige que la direction relâche la pression

Après l’échec de la concertation sociale, le personnel de plus de 80 magasins a spontanément cessé le travail. Les syndicats dénoncent un accroissement continu de la charge de travail.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

C’est une première : le personnel de plus de 80 supermarchés Lidl – sur les 302 que compte l’enseigne dans notre pays – a spontanément décidé de baisser le volet ce mercredi. Plus tôt dans la matinée, une réunion de concertation sociale entre direction et syndicats s’était achevée sur un échec. En cause, la pression accrue que la chaîne de supermarchés allemande fait peser sur les 6.000 travailleurs belges. « Lidl a un leitmotiv : la productivité, explique Romuald Geury, secrétaire permanent CNE. Elle fixe des objectifs et met une pression dingue sur les travailleurs pour les atteindre à tout prix. Lidl revoit son concept commercial et son image, et nous n’avons rien contre ça. Mais elle oublie qu’il y a des gens derrière ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs