Accueil Belgique Politique

Insertion professionnelle: les CPAS wallons ne chôment pas

En Wallonie, les bénéficiaires du revenu d’insertion ont augmenté de 29 % depuis 2014. Mais un tiers d’entre eux, soit plus de 22.000 personnes, profite de programmes de retour à l’emploi ou est inscrit pour des études ou des formations. Les CPAS ne sont pas loin d’être débordés : le personnel est trop peu nombreux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Une embellie économique et sociale gagne-t-elle la Wallonie ? On le dit. Mais un simple coup d’œil sur les statistiques livrées par la Fédération des CPAS du sud du pays impose de se montrer prudent. Entre 2014 et 2017, le nombre de bénéficiaires du revenu d’insertion et d’aides comparables a augmenté de 29 % pour flirter avec la barre des 70.000 personnes. Parmi celles-ci, on dénombre encore 4.485 travailleurs pauvres, soit des hommes et des femmes qui obtiennent un complément financier au maigre salaire perçu par ailleurs. On estime encore que 42.000 enfants évoluent dans des ménages dépendant de l’aide sociale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par delpierre bernard, vendredi 27 avril 2018, 10:18

    Ainsi donc, travailler ( ou faire du volume selon l'expression utilisée) serait incompatible avec la fonction d'employé de CPAS , lesquels auraient bénéficié jusqu'à il y a peu d'une sorte de statut de chômeur de luxe dispensant en toute sérénité des conseils à des gens n'écoutant que d'une oreille les possibilités d'acquérir une formation ou pis un emploi ...Il est vrai qu'un certain nombre de chômeurs exclus des allocations se retournent vers les CPAS et comme toujours dans ce pays , la solution est toujours d'augmenter le nombre de fonctionnaires comme si le taux wallon par rapport à la population n'était pas déjà le plus haut en Europe...Sortir du marasme budgétaire dans ces conditions est une utopie..

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs