Accueil Monde

La Turquie reproche à la Belgique de reconnaître le génocide arménien

Le ministère turc des Affaires étrangères a indiqué qu’il n’était « ni acceptable, ni justifiable » pour le Premier ministre belge de politiser la problématique et a averti de conséquences pour les relations entre Ankara et l’Europe.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le ministère turc des Affaires étrangères s’en est pris samedi au Premier ministre belge Charles Michel dont le gouvernement a reconnu comme génocide jeudi le massacre de centaines de milliers d’Arméniens par l’Empire ottoman pendant la Première Guerre mondiale.

Le ministère a indiqué qu’il n’était « ni acceptable, ni justifiable » pour le dirigeant belge de politiser la problématique et a averti de conséquences pour les relations entre Ankara et l’Europe.

Rappel des ambassadeurs

Ankara a déjà procédé au rappel de ses ambassadeurs en Autriche, au Brésil, au Luxembourg et au Vatican cette année après que ces pays ont pris position autour du génocide.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs