Accueil

Du rêve dans la rigueur

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le premier à prendre la parole, c’est Hugues Ghenne : « Entre le MR orp-jauchois et le PS, cela n’a pas toujours été simple. Mais force est de constater qu’il y a d’autres niveaux de pouvoir qui rende la gestion communale plus compliquée. Le budget de la police augmente de 25.000 euros par an. Je ne parle même pas de celui de la zone de secours. Le Fonds des communes est en baisse, de même que la valeur des points APE (Aides à la promotion de l’emploi). Pour une commune de 8.900 habitants, cela devient très compliqué. »

Olivier Maroy embraye : « Surtout avec la volonté de ne pas augmenter les impôts (8 % à l’impôt sur les personnes physiques et 2.300 centimes additionnels au précompte immobilier). Il faut donc une large majorité. Nous n’avons sans doute pas le même style, mais nous poursuivons la même logique. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs