Accueil Belgique Politique

Didier Reynders sur le Kazakhgate: «Des députés ont eu des insinuations crapuleuses à mon égard»

Le vice-Premier MR juge que ceux qui l’ont ciblé dans l’affaire Kazakhgate avaient l’intention de lui « nuire ». Dans « Le Soir », il sort du silence médiatique qu’il s’était imposé pour se défendre. Et attaquer.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 10 min

Durant toute l’affaire « Kazakhgate », Didier Reynders, cité dans le dossier, s’est tu. Ne répondant qu’à la justice et à la commission parlementaire d’enquête. Le vice-Premier et ministre MR des Affaires étrangères a attendu le vote du rapport en séance plénière, ce jeudi, pour s’exprimer. Se défendre. Après 16 mois de silence, sa réponse était prête. Dure. A l’égard de ceux qui l’ont condamné avant même de l’entendre. Et qui ont continué, dit-il, à répandre des « crasses » sans preuves et malgré les explications fournies.

Voici donc la défense d’un homme qui se dit ciblé en raison de son statut politique. Et qui reconnaît être touché, pour lui-même, mais surtout pour ses proches.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Bernard Dropsy, vendredi 27 avril 2018, 20:37

    Pablos Gino . Oui, et maintenant, il n'a plus qu'à faire des excuses crapuleuses à la mafia russe ! MDR

  • Posté par Bernard Dropsy, vendredi 27 avril 2018, 12:37

    Quand même, tout ce qu'une petite phrase peut changer dans l'attitude de ces gens-là ! Il a beau gesticuler et faire ce qu'il veut; cela ne retirera rien à toutes ses magouilles ! Et la Légion d'honneur, il l'a eue par accident, sans le faire exprès ? La légion, il peut facilement y aller, encore qu'il ne prennent plus n'importe qui, mais l'honneur, ça c'est autre chose, il ne l'aura jamais ! Le respect non plus d'ailleurs parce que pour être respecté, il faut être respectable et ces gens ne sont pas légion en politique et spécialement dans son parti !

  • Posté par Francis Leboutte, vendredi 27 avril 2018, 11:46

    Sur cette question, à lire : « Bienvenue en ploutocratie: Kazakhgate, Afrique, réseaux... le MR à tous les étages » http://www.kairospresse.be/article/bienvenue-en-ploutocratie-kazakhgate-afrique-reseaux-le-mr-tous-les-etages

  • Posté par Serge Lambotte, vendredi 27 avril 2018, 11:05

    Et lui que fait-il en temps normal? Il prend tous les autres pour de la M....

  • Posté par Pablos Gino, jeudi 26 avril 2018, 22:29

    Tiens le mot "crapuleux" revient souvent s'est temps ci.Hier c'était Prévot sur twiter qui l'employait à l'encontre de Georges louis Bouché,aujourd'hui s'est au tour de Reynders de l'attribuer à certains députés non nommés.J'en conclus qu'il faut surtout bas brosser dans le sens contraire du poil tous ces messieurs ,autrement on est un "crapuleux".

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs