Demi-finales de l’Europa League: Arsenal surpris par l’Atlético Madrid (1-1), Marseille bat Salzbourg (2-0)

Avantage Marseille et Atlético : l’OM a battu jeudi Salzbourg (2-0) alors que l’Atlético de Madrid a arraché, à dix contre onze, un nul à Arsenal (1-1) pour aborder dans une position favorable les demi-finales retours de l’Europa League.

Arsenal – Atlético Madrid (1-1)

Arsenal accueillait l’Atlético Madrid dans l’affiche de ce dernier carré, une semaine après qu’Arsène Wenger a annoncé qu’il quitterait son poste d’entraîneur en fin de saison, après 22 ans passés sur le banc londonien.

Après dix minutes de jeu et avant une kyrielle d’occasions pour les visités, Vrsaljko était déjà exclu. Il a en effet reçu deux cartes jaunes en moins d’un quart d’heure. Les Gunners se montraient ainsi dominateurs, mais pas réalistes.

L’Atlético défendait pour sa part et repartait de temps à autre vers l’avant, tentant ainsi de faire trembler les supporters locaux. Mais ce qui devait arriver arrivait à l’heure de jeu : Lacazette envoyait la balle de la tête au fond des filets.

À dix minutes du coup de sifflet final, Griezmann était lancé en profondeur. Il se battait afin d’égaliser. Et il arrivait à ses fins au terme d’un exploit incroyable. 1-1, le réalisme madrilène faisait à nouveau merveille.

Arsenal devra donc marquer à Madrid pour espérer passer en finale...

Marseille – Salzbourg (2-0)

Les Phocéens se rendront dans une semaine en Autriche pour chercher la cinquième finale continentale de leur histoire avec un avantage de deux buts, grâce à Florian Thauvin (15e) et Clinton Njie (63e).

Même s’ils ont souffert par séquences, les hommes de Rudi Garcia ont su faire le dos rond et se montrer plus réalistes que leurs adversaires, qui ont touché le poteau, dans un stade Vélodrome bouillant où ils ont désormais gagné huit de leurs neufs derniers matches de C3.

Les demi-finales retours auront donc lieu le jeudi 3 mai. La finale se déroulera pour sa part le mercredi 16 mai à Lyon.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le lancement de l’appareil était attendu vendredi.

    En voulant se battre sur tous les fronts, Samsung joue un jeu très risqué

  2. «
Le Soir
» obtient une moyenne de 62
%.

    Le bulletin de la Fédération Wallonie-Bruxelles: les notes des ministres

  3. file3-1

    RTBF: «Le mot élection fait peur aux jeunes»

Chroniques
  • Brexit: l’heure est à la glorification du passé britannique

    Par Marc Roche

    On allume la radio ou la télé ou on ouvre son journal. Et les petits matins d’un printemps ensoleillé deviennent blêmes. Après la trêve pascale, le grand-guignolesque feuilleton du Brexit a repris.

    Depuis la décision du Conseil européen, la Première ministre Theresa May y compris, d’étendre la date butoir du divorce au 31 octobre, une sorte de « drôle de guerre » prévaut au Royaume-Uni. A part quelques escarmouches par médias interposés, il ne se passe rien.

    En effet, la cheffe du gouvernement peut garder son poste jusqu’en décembre si elle le souhaite. Les négociations entre le gouvernement et l’opposition travailliste sont dans l’impasse. De nouveaux votes indicatifs doivent avoir lieu au Parlement, plus divisé que jamais. Les partis se préparent aux vraies-fausses élections...

    Lire la suite

  • L’école bilingue, une idée à tester

    Au Royaume des trois langues nationales, le multilinguisme devrait être un atout cultivé dès la maternelle… Et pourtant, pas une école bilingue (pour ne pas dire trilingue) dans l’enseignement subventionné, pas même à Bruxelles. La faute au contexte communautaire qui a conduit, des lois linguistiques de 1963 à la communautarisation de l’enseignement en 1988, au cloisonnement hermétique de mondes unilingues francophone et néerlandophone, y compris dans la capitale.

    ...

    Lire la suite