Accueil Économie Entreprises

Le papier: une denrée rare que les éditeurs s’arrachent

L’offre ne suit plus la demande. Les prix ont augmenté de 11 % en 2018 et ce n’est pas fini.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

C’est une tuile dont se serait bien passé le secteur déjà fragilisé de la presse écrite. Le prix du papier journal s’envole depuis le début de l’année. Il était de 450 euros la tonne fin 2017. Il est passé à 500 euros en janvier 2018, soit une augmentation de plus de 11 %. Et ce n’est pas fini. Les grands fabricants scandinaves annoncent une nouvelle vague d’augmentation pour l’été. Certaines sources parlent de 4 à 6 % de hausse, d’autres de 8 à 10 %.

Parallèlement le marché fait face à une grave pénurie. Les imprimeurs de petite et moyenne taille sans contrat avec un fournisseur de papier ont des difficultés à en trouver et voient les délais de livraison s’allonger de plusieurs semaines. Les grands imprimeurs qui, eux, ont convenu avec leur fournisseur d’une quantité de papier à livrer pour l’ensemble de l’année sont informés que ces quotas ne pourront pas être honorés intégralement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs