Accueil Sports Sports moteurs Rallye

Yves Matton: «Le rallye entre Mad Max et la voiture autonome»

Patron de l’écurie Citroën jusqu’à la fin de la saison dernière, le Hutois est passé du côté des bureaux feutrés de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA). Un sacré challenge à l’heure où les sports mécaniques entrent dans une profonde mutation.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Jusqu’il y a peu, Yves Matton était tout de rouge vêtu sur les manches du championnat du monde de rallye. Le voici maintenant en version plus sobre, flanqué d’un écusson FIA sur le cœur.

Ainsi, Yves, vous êtes devenu fonctionnaire ?

Non, pas du tout (il sourit) ! On ne peut pas vraiment dire ça. La tâche qui incombe au Rally Director, puisque c’est le nom officiel de ma fonction, est assez ardue. Croyez-moi : il faut déployer pas mal d’investissement personnel pour arriver à réaliser tout ce qu’il y a à faire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rallye

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs