Accueil Sports Football Europa League

Griezmann crucifie Arsenal (1-1) en Europa League

En supériorité numérique pendant 80 minutes, les Gunners n’ont pas su rentabiliser leurs moments forts. Comme le Bayern la veille, ils ont été victimes du fameux cynisme madrilène.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’occasion était sans doute trop belle. Maintenant que le départ de Wenger est acté pour la fin de saison, maintenant qu’il est -quasiment- acquis que les Gunners n’arracheront pas leur billet qualificatif pour la prochaine Ligue des champions par le biais du championnat anglais (11 points de retard sur l’ennemi de Tottenham), cette demi-finale aller face à l’Atlético offrait au club londonien l’occasion de remercier comme il se doit l’Alsacien pour services rendus. Elle pouvait aussi lui permettre de sauver sa saison par le biais d’une nouvelle finale d’Europa League, 18 ans après la dernière en date, perdue aux tirs au but contre Galatasaray. Qui, pour rappel, lui offrirait une place en C1 en cas de succès. Et pourtant…

Disputé à l’Emirates, ce match au sommet démarra en outre par un sacré coup de tonnerre quand, en l’espace de dix minutes à peine, l’arrière droit Vrsaljko écopa de deux bristols jaunes mérités pour des fautes plus maladroites que réellement méchantes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europa League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs