Accueil Belgique

Dinant : la Croisette n’attend plus que ses touristes

Ce dimanche, Dinant fait la fête à son nouveau visage. Un dossier de 13 ans semé d’embûches. Un fleuve est un facteur d’attractivité pour une ville : il coûte, mais aussi rapporte.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pour ce dimanche, tout Dinant n’a qu’un espoir, voir une grande foule se promener le long de sa Croisette. Concert de Vladimir Cosma, animations diverses, grandes pompes, le budget – controversé – de la journée est une « bagatelle » : 100.000 euros, pour moitié à charge de la Ville – la part communale inclut les 40.000 euros octroyés à l’ASBL Adolphe Sax pour payer le cachet du compositeur français –, pour moitié couvert par des sponsors.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs