Accueil Monde États-Unis

Angela Merkel, profil bas chez Trump après la visite de Macron

Le président américain Donald Trump a reçu vendredi la chancelière allemande à la Maison Blanche avec beaucoup moins de décorum mais les mêmes désaccords marqués, du dossier nucléaire iranien aux tarifs douaniers. Les deux dirigeants se sont brièvement serré la main dans le Bureau ovale, mais leurs retrouvailles n’ont, sans surprise, pas donné lieu aux embrassades, tapes dans le dos et signes ostensibles de complicité affichés par le président américain et son homologue français.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Depuis New York,

Cinq mois sans se parler. Angela Merkel a dû se faire violence, vendredi matin, au moment d’entrer en réunion avec ce président américain qu’elle exècre de tout son cœur, ce mufle qui refusa de lui serrer la main en mars 2017 devant les caméras alors qu’il venait de le faire ostensiblement quelques jours auparavant avec une autre dirigeante européenne, la Première ministre britannique Theresa May.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs