Accueil Société

Attentats de Bruxelles: les victimes et leurs proches informés sur l’état d’avancement de l’enquête

Le parquet et les victimes s’étaient déjà rencontrés une première fois en octobre 2016.

Temps de lecture: 2 min

« C ’était une rencontre utile cet après-midi », selon Philippe Vansteenkiste, président de l’association V-Europe qui regroupe les victimes des attentats de Bruxelles et Zaventem.« Je ne peux toutefois pas détailler le contenu de la session d’informations, mais ces réunions sont très importantes pour le processus de reconstruction des victimes et de leurs proches. »

Ce fut une décision des trois juges d’instruction impliqués dans le dossier des attentats de Bruxelles et Zaventem qui se sont produits le 22 mars 2016, de se réunir vendredi dans les bâtiments de la KULeuven avec le parquet fédéral pour une deuxième séance d’informations après celle tenue en octobre 2016. Cette session respecte le droit des victimes d’avoir une vue sur le dossier judiciaire en cours. Elle a dès lors principalement abordé l’état d’avancement de l’enquête.

Un travail de reconstruction

« S’il y a fuite d’informations, cela pourrait être instrumentalisé par la partie adverse comme erreur de procédure et nous ne pouvons pas nous le permettre. Nous souhaitons que toutes les personnes qui portent une responsabilité dans ces attentats comparaissent en justice. Nous ne voulons donc pas nous tirer une balle dans le pied en divulguant des éléments sur l’enquête maintenant », a expliqué Philippe Vansteenkiste, qui a perdu sa sœur dans les attentats.

« C’est évidemment très sensible et lourd, mais c’est un processus par lequel nous devons passer. C’est même une partie essentielle du travail pour un certain nombre de victimes et leurs proches. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko