World Triathlon Series: Flora Duffy s’impose à domicile, Claire Michel 13e

Photo News
Photo News

Vingtième lors de la manche d’ouverture début mars à Abu Dhabi, la Bruxelloise a bouclé la distance olympique (1.500 m natation, 40 km vélo et 10 km de course à pied) en 2h07:43, à plus de 6 minutes de la gagnante, la Bermudéenne et championne du monde en titre Flora Duffy, victorieuse devant ses supporters en 2h01:39.

Pour son 9e succès en WTS, Duffy a fait toute la course en tête comme à son habitude, ne laissant à personne l’occasion de l’inquiéter. A bonne distance de Duffy (1:46 plus tard), la Britannique Vicky Holland a pris la 2e place au sprint (2h03:25), juste devant l’Américaine Katie Zaferes (2h03:25). Claire Michel, auteur d’une bonne natation, à moins de 30 secondes de Duffy, a rapidement intégré le peloton des poursuivantes de la Bermudéenne à vélo, mais n’a pas réussi à rester dans la roue des meilleures, avant de signer le 7e meilleur temps sur les 10 km de course à pied (36:47) et assurer son premier top 15 de la saison au plus haut niveau.

Plus tôt dans la journée, Jelle Geens et Marten Van Riel avaient terminé respectivement aux 13e et 21e places de l’épreuve masculine, remportée par le Norvégien Casper Stornes.

La prochaine étape des WTS aura lieu le 12 mai à Yokohama, au Japon.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©Belga

    Les coulisses du retour de Vincent Kompany à Anderlecht

  2. Oulare et les Rouches n’ont eu que peu d’occasions à Genk dimanche.

    Le Standard en Europe sans passer par la case «barrage»

  3. La Belge Sylvia Huang se produira ce lundi.

    Dernière ligne droite pour les finalistes du Reine Elisabeth

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite