Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: Charles Quint, une avenue otage de sa circulation

Un tiers des navetteurs empruntent cette voie entrante dans Bruxelles. Encore florissant il y a 30 ans, l’axe est aujourd’hui en déclin et les travaux du tunnel Léopold II vont accentuer la pression automobile.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Le ticket pour monter dans la coupole de la basilique de Koekelberg coûte 5 euros. Un prix un peu élevé, certes, pour avoir le droit de gravir les quelque 250 marches qui mènent en haut de l’édifice. Mais la vue imprenable qu’offre cette prise de hauteur sur l’avenue Charles Quint permet néanmoins de se rendre compte du flot incessant de voitures balayant dans les deux sens l’axe routier, qui démarre de la basilique et de la sortie du tunnel Léopold II pour aller se jeter sur le ring et l’E40, en traversant la commune de Ganshoren.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Michel Raurif, mardi 1 mai 2018, 11:46

    Interrogés sur les dispositions qui seront prises sur le tronçon durant juillet et août – à savoir la réduction de la chaussée de 2 à 1 bande voiture dans chaque sens pour réserver de la place aux bus et aux vélos – , la plupart des commerçants locaux, à quelques exceptions près, Pourquoi supprimer le couloir Bus vers la Basilique ? Pourquoi alors qu'il y a une bande bus ? Dans le sens vers Ostende, je comprends, pas dans l'autre non. Que voulez-vous nous sommes dirigés par des incompétents !!!

  • Posté par Michiels Laurence, lundi 30 avril 2018, 14:20

    Soit construire un tunnel sous l'avenue depuis l'autoroute, soit prolonger un métro jusqu'à l'autoroute et mettre un parking de délestage.

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs