Accueil Culture Livres

«Si un livre change un lecteur, c’est gagné»

Yiyun Li explore jusqu’à l’os ses quatre héros aux vies broyées

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 4 min

Ils sont trois. Trois Chinois, dans les années 2010. Deux filles, Ruyu et Moran, vivotent dans l’anonymat des banlieues de Californie et du Midwest. Boyang, lui, est resté en Chine. Ce sont des amis d’enfance. Ils ne se voient plus, ils s’e-mailent parfois, rarement. Pourtant quelque chose les lie toujours. Ou plutôt quelqu’un, Shaoai, sur laquelle Boyang veille tendrement.

Shaoai les unit. Et les sépare. Car elle n’est plus qu’un légume. Elle a été empoisonnée, il y a longtemps, quand elle était adolescente. Elle est restée incapable de bouger, de parler, de vivre réellement. Etait-ce un accident ? Ou un meurtre ? Chacun soupçonne l’un des autres. Chacun se morfond avec sa culpabilité de ne pas l’avoir suffisamment protégée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs