Accueil Monde France

Raid de Saint-Denis: où sont passées les kalachnikovs des terroristes?

Les forces de l’ordre avaient évoqué « deux kalachnikovs » dans l’appartement où était retranché Abdelhamid Abaaoud. Mais seul un pistolet a été retrouvé.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 3 min

Des centaines de coups de feu, cinq policiers blessés et 5.000 balles pour un assaut qui a duré près de sept heures. L’opération lancée à Saint-Denis le 18 novembre dernier, qui a mobilisé 110 policiers du raid et de la BRI, a été le théâtre d’une violente confrontation entre les forces de l’ordre et les terroristes retranchés.

«  Il ressort du rapport du raid que les terroristes ont non seulement riposté à l’intervention du raid par des tirs nourris mais qu’ils ont également fait usage de grenades offensives lancées depuis l’appartement  », avait déclaré le procureur de la république François Molins, lors de son point presse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Au pic Saint-Loup, coup de chaud sur la vigne

Entre grêles, canicules et manque d’eau, les vignerons tentent de s’adapter au changement climatique. Illustration dans la célèbre appellation pic-saint-loup, au nord de Montpellier.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs