Accueil Société Régions Bruxelles

Ma vie en niveau 4: «Les politiques nous ont flanqué la trouille»

Les Belges, et tout particulièrement les Bruxellois ont vécu en état d’alerte maximum pendant six jours. Nous avons compilé leurs témoignages.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 10 min

Partagez vos commentaires sur mobile

Niveau 4. Menace « sérieuse et imminente ». Métro fermé. Écoles aussi. Concerts annulés. Blindés sur la Grand-Place. Centre-ville en état de siège. Et la peur des attentats terroristes qui s’empare de la capitale.

Les Bruxellois ont vécu en état d’alerte maximum pendant six jours. Comment cela a-t-il affecté votre quotidien, votre moral ? Nous avons recueilli et compilés vos commentaires pour en savoir plus sur votre état d’esprit dans cette atmosphère inédite.

1.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs