Redouane Ahrouch, cofondateur du parti Islam, a été licencié par la Stib

Redouane Ahrouch, cofondateur du parti Islam, a été licencié par la Stib

L’un des fondateurs du parti Islam, Redouane Ahrouch, a été licencié ce mercredi matin par la Stib, indique la porte-parole de la société bruxelloise de transports Françoise Ledune, confirmant une information de la RTBF.

Début avril, Redouane Ahrouch, conseiller communal à Anderlecht et chauffeur de bus à la Stib, avait dévoilé le programme du parti qui prône l’établissement d’un État islamique en Belgique ainsi que l’instauration de la charia (loi islamique). Il s’était alors notamment montré favorable à la séparation des hommes et des femmes dans les transports en commun.

« Lors d’un entretien qui s’est déroulé ce mercredi matin, la direction a signifié son licenciement au motif que les propos qu’il a tenus sont en contradiction avec les valeurs de l’entreprise », a indiqué la porte-parole.

Selon la Stib, le fait que M. Ahrouch a été publiquement identifié comme chauffeur pouvait entraîner une confusion entre ses propos « qui lui appartiennent » et les valeurs de l’entreprise de transports qui l’employait.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous