Accueil Culture Arts plastiques Les expos en cours

Olga De Amaral L’art de la fibre

Une expo assez spectaculaire.

Jusqu’au 16 juin à la Patinoire royale (Ixelles).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Colombienne vivant à Bogotá, Olga De Amaral est la prêtresse d’un art textile revu et corrigé à l’aune des préoccupations les plus contemporaines comme des plus artisanales. Très appréciées aux États-Unis, ses œuvres ont su y délier les bourses les mieux garnies, se retrouvant dans d’importantes collections publiques et privées, celles du MOMA, notamment, et de nombreux musées européens.

Née en 1932, épouse de Jim Amaral, la dame, qui n’est plus une jeunette, reste la principale représentante de l’abstraction d’après-guerre en Amérique latine. Sa carrière s’est construite au fil de va-et-vient successifs en Amérique du Nord et en Europe, de rencontres internationales déterminantes comme la Biennale de Lausanne où elle fut tôt reconnue comme l’une des pionnières du renouveau de l’art textile.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Expos en cours

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs