Accueil Société Régions Bruxelles

Migrants contre SDF? Le casse-tête de l’hébergement d’urgence

La porte d’Ulysse, le centre d’hébergement de la plateforme citoyenne, a fermé ses portes sans qu’une solution pérenne ne soit trouvée pour héberger les migrants en transit.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Les bénévoles se sont une fois de plus mobilisés mais cette fois, pour faire le ménage. Les 200 lits ont été descendus, les canapés et les matelas redistribués aux associations et logements dans le besoin. La cuisine et les stocks vidés. Depuis samedi, le centre d’hébergement d’urgence de la plateforme citoyenne, La porte d’Ulysse, a fermé ses portes. Jouxtant le centre d’hébergement de la Croix-Rouge, à Haren, l’ancien immeuble de bureau aura accueilli quelque 2.000 bénéficiaires pour un total de 25.350 nuitées en seulement cinq mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs