Accueil Belgique

Inciter financièrement les productions

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En 2016, 1.029 jours de tournage ont eu lieu dans les 19 communes. Grâce au tax shelter, les productions étrangères sont nombreuses à venir travailler dans la capitale. Mais la réalisation d’un film engendre beaucoup d’émissions carbone. Un tournage de deux mois consomme en moyenne autant d’électricité qu’un ménage de quatre personnes pendant un an. Réduire les dépenses énergétiques est donc une question importante que la Région bruxelloise a décidé d’encourager via sa structure Screen.brussels. Elle a mis en place un guide des bonnes pratiques qui reprend les postes les plus énergivores et donne des bons conseils pour être plus respectueux de l’environnement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs