Accueil Économie Entreprises

Rupture du dialogue social chez bpost

La CGSP et la SLFP exigent des clarifications avant de reprendre les négociations et dénoncent l’attitude de la CSC

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Les syndicats socialiste CGSP et libéral SLFP ont claqué la porte ce jeudi lors d’une réunion avec le CEO de bpost Koen Van Gerven. Ils ont annoncé la rupture du dialogue social. En cause ? Les diverses annonces tombées ces derniers jours mais aussi des dissensions profondes avec… le syndicat chrétien, la CSC.

Pour rappel, jeudi dernier, bpost a annoncé l’externalisation des services de nettoyage et de restauration, la suppression de 90 à 130 emplois dans le call-center et la limitation dans le temps du passage dans la cellule de reconversion. Ce mercredi, l’entreprise a également annoncé une réorganisation de sa structure et des changements au comité de direction, sur fond de résultats financiers très mauvais. Cela fait beaucoup.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs