Yves Goldstein: «Kanal, ce n’est pas un musée que nous construisons, c’est un espace de vie»

L’ouverture de Kanal, le musée d’art moderne et contemporain à Bruxelles, c’est pour ce week-end. Mais est-ce vraiment un musée ? À en croire Yves Goldstein, chargé de mission du gouvernement bruxellois pour ce projet, c’est bien plus que ça. «  Ce n’est pas un musée que nous construisons, c’est bien plus que ça. Notre ambition est plus grande. Nous voulons développer un espace au service des Bruxellois, pour vivre, travailler, se rencontrer, se détendre  », commente-t-il au micro de La Première.

Il veut faire de ce musée un «  lieu de vie tournée vers la culture, un espace où on revient  », tout en soulignant l’importance d’un investissement régional dans «  ce quartier sensible de Bruxelles  ».

«  L’objectif, poursuit-il, est d’en faire un objet de développement collectif, citoyen, accessible au plus grand nombre. » Il veut, enfin, que les Bruxellois ne soient pas simplement «  spectateurs de la culture, mais aussi acteurs  ».

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. la tendance est de plus en plus de bâtir à «
centres aquatiques
», comme à Braine-le-Comte, où l’aspect ludique prend le pas sur le pur sportif.

    Les piscines, un gouffre où les communes se noient

  2. Didier Reynders et l’ambassadeur belge en RDC - rappelé depuis -, Bertrand de Crombrugghe, lors de l’inuaguration de l’ambassade belge à Kinshasa, le 27 novembre 2017. Aucun officiel congolais n’était présent ce jour-là.

    RD Congo: la diplomatie belge est aux abonnés absents

  3. Olivier Maingain veut profiter de la campagne qui s’annonce pour lancer la nouvelle génération de Défi sur des thèmes plus modernes. © Dominique Duchesnes.

    Olivier Maingain au «Soir»: «L’écologie triomphante n’est pas l’unique modèle»

  • Les «Gilets jaunes», un Mad Max finalement écologique

    La pollution nuit à l’homme et à son environnement. C’est un axiome.

    Or la voiture pollue. Et parce qu’elle pollue, tout doit être mis en œuvre pour que ses impacts négatifs soient réduits au maximum. Dans ce contexte, l’augmentation des accises sur les carburants est classiquement présentée comme un frein au gâchis environnemental.

    Cette évidence ne peut toutefois occulter les préoccupations des « gilets jaunes ». La hausse des taxes sur le diesel...

    Lire la suite