Accueil Économie

Toujours pas de fumée blanche à Doel

Charles Michel rencontrait Gérard Mestrallet, patron d’Engie, ce vendredi soir. Leur but : conclure un accord financier sur la prolongation des réacteurs nucléaires de Doel 1 et 2. Mais « tout peut encore capoter »…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Le 30 novembre, c’est lundi. C’est aussi la date légale avant laquelle l’Etat belge et Electrabel doivent avoir conclu une convention permettant la prolongation décennale des réacteurs nucléaires de Doel 1 et 2.

Le 30 novembre, c’est dans deux jours. Mais aujourd’hui, aucun texte n’a encore été présenté. « Les négociations sont toujours en cours », affirment en chœur le cabinet de la ministre de l’Energie Marie-Christine Marghem et le propriétaire des centrales Electrabel. Va-t-on parvenir à boucler cet accord dans la dernière ligne droite ? Une chose est sûre, il existe certains points de discorde entre les deux parties.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs