Accueil Culture Livres

Laure Mi Hyun Croset: «J’adore donner du boulot au lecteur»

Laure Mi Hyun Croset décortique « Le beau monde » à l’occasion d’un mariage sans mariée. Caustique, insolent et drôle

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 5 min

Le mariage sera parfait, c’est sûr. Dans cette bonne société genevoise, Charles-Constant va épouser Louise. Elle est d’une autre classe sociale, certes, mais elle est écrivaine et ses livres sont des best-sellers, alors… Tout est prêt dans l’église Saint-Philibert. On n’attend plus que la mariée. Et la mariée tarde. Les parents s’énervent, s’angoissent. Charles-Constant téléphone à sa fiancée. Sans réponse. Téléphone à l’hôtel où ils n’ont pas passé la nuit ensemble, tradition oblige. Elle est partie, lui répond-on. En jean, chemisier et sandalettes, une valise à la main. Le mariage ne sera pas parfait. Il n’y aura pas de mariage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs