Accueil Belgique

Les aventuriers du froid extrême

Bains glacés, douches froides ou méditation dans la neige : le froid en a rendu certains carrément accrocs. Une façon de jouer avec les limites du corps… et de l’esprit.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

On doit l’invention de la « cryothérapie corps entier » à un Japonais, le professeur Yamauchi. En 1978, soucieux d’appliquer à l’ensemble du corps les bienfaits du froid, déjà utilisé de façon localisée, il invente le caisson rempli d’azote. Dans les années quatre-vingt, ce type de cryothérapie s’est fortement développé en Russie et en Europe de l’Est. « En France, la pratique est arrivée dans les années 2000, mais uniquement dans le milieu du sport. Puis, progressivement, son champ d’application s’est élargi au secteur médical », retrace Olivier Detienne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs