Accueil Monde

L’UE prête à un TTIP «différent»

La Commissaire européenne au commerce Cecilia Malmström entrouvre la porte à une négociation commerciale « restreinte » avec les Etats-Unis. Cette ouverture fait suite aux menaces de guerre commerciale brandies par Donald Trump. La Belgique attend une éventuelle notification officielle pour se positionner. Les critiques se font déjà entendre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

La Commission européenne a fini par entrouvrir la porte, vendredi, à la reprise de négociations commerciales avec les Etats-Unis. Dans un entretien exclusif avec l’Agence France Presse, la commissaire au Commerce Cecilia Malmström a lancé l’hypothèse d’une relance « restreinte » des négociations avec Washington.

Ces pourparlers avaient été entamés en 2013 avec les Etats-Unis sous l’acronyme de  TTIP. Avant de s’enliser et de susciter une levée de boucliers sans précédent, émanant d’une constellation d’associations opposées à cet assaut supposé du   big business   libre-échangiste (3,2 millions de signatures au bas d’une pétition pour s’y opposer). Fin 2016, les pourparlers étaient remisés au frigo, après quinze rounds de négociations improductifs et l’arrivée du nouveau président américain, héraut du protectionnisme et de l’« America First ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs