Accueil Belgique Politique

Didier Reynders «prend acte» du renoncement israélien au Conseil de sécurité de l’ONU

Pour le ministre des Affaires étrangères, la campagne se poursuit afin d’avoir le plus de votes possibles en vue de l’élection en juin.

Temps de lecture: 2 min

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a affirmé vendredi soir «prendre acte» de la décision d’Israël de renoncer à présenter sa candidature de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour la période 2019-2020, face à la Belgique et à l’Allemagne, mais il a assuré que la «campagne» se poursuivait en vue de l’élection du 8 juin.

«Je prends acte de l’annonce» faite à New York plus tôt par la mission israélienne auprès des Nations unies, a-t-il déclaré à l’agence Belga.

La campagne belge se poursuit

«Nous allons poursuivre notre campagne pour convaincre de notre projet», a ajouté le chef de la diplomatie belge, expliquant qu’il continuait à défendre la candidature belge «pour essayer d’avoir le meilleur résultat possible» lors du vote - à bulletin secret - des 193 membres de l’Assemblée générale de l’ONU.

M. Reynders voit dans le retrait israélien «la confirmation que la campagne belge s’est bien déroulée». «Notre campagne a reçu un soutien très large», s’est-il réjoui.

«Notre projet est d’essayer de trouver des solutions, d’atteindre un consensus en faveur de la paix», a-t-il encore indiqué.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Jean Pierre Oostveen, samedi 5 mai 2018, 7:14

    En voilà une nouvelle qui est d'une importance capitale !!! Bravo Didier

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une