Accueil Culture Musiques

Au Concours Reine Elisabeth, une soirée très musicale

Concours Reine Elisabeth, les demi-finales, vendredi soir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La séance de la soirée dont on n’avait un peu peur s’est déroulée sous de beaux auspices.

Rocio Pérez (Espagne, 27 ans) ambitionne clairement une carrière de chanteuse d’opéra auquel elle consacre d’ailleurs l’entièreté de son programme ce qui est quand même réducteur. D’autant plus que son approche du répertoire est étrangement abstraite : une voix brillante, cinglante presque, aux coloratures hardies, bien que parfois tendues, débouche sur une incarnation finalement assez sommaire des personnages : ni tendresse, ni ingéniosité dans sa Gilda de « Rigoletto », rien de galant ni d’espiègle dans son page Oscar du « Bal Masqué » de Verdi et une lecture peu habitée d’Ophélie qui manque de mystère. En un mot comme en mille, l’approche du chant est un peu trop mécanique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs