Accueil Monde Europe

«A bas le tsar», crie l’opposition à Poutine

Ce lundi, sous les ors du Kremlin, Vladimir Poutine sera déclaré président pour la quatrième fois. Dans la rue, quelques milliers de manifestants ont protesté. Reportage.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

De Moscou

Le quatrième mandat de Vladimir Poutine débute comme le précédent. A la veille de son investiture, ce lundi, la police a brutalement dispersé comme en 2012 les quelques milliers de protestataires rassemblés dans la rue contre le chef du Kremlin. « A bas le tsar ! », criait la petite foule samedi après-midi alors que, sur la place Pouchkine, en plein centre de Moscou, les hommes des unités antiémeutes, avec casques et boucliers, arrêtaient les manifestants. Parmi eux : un rebelle couvert de faux habits impériaux et coiffé d’une couronne en carton. Un déguisement choisi pour moquer Vladimir Poutine qui, à 65 ans et après déjà dix-huit ans au pouvoir, a été réélu président jusqu’en 2024.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs