Accueil Belgique Politique

Pourquoi De Wever remet la pression budgétaire sur le fédéral

Le président de la N-VA demande le retour à l’équilibre budgétaire avant les élections de 2019, alors que la coalition s’était entendue sur 2020.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Le président de la N-VA parle rarement pour ne rien dire. Surtout s’il s’agit de gros sous. Sur la VRT, vendredi soir, il a lourdement suggéré que le fédéral revienne à l’équilibre budgétaire en 2019, donc avant les élections, alors que la coalition gouvernementale s’entendait sur un plus confortable 2020. « La critique qui me touche le plus, et qui pour moi est correcte, c’est que le ‘dash’ de la coalition fédérale pour avancer est un peu perdu. Si cette coalition le voulait, elle pourrait résorber le déficit budgétaire beaucoup plus vite. Mais la force de frappe de la coalition pour atteindre cet objectif est fortement sous pression avec les élections. Je dois l’admettre. Cette critique est juste. Le soleil brille sur le plan économique, et on devrait être capable d’en faire davantage que ce qui est prévu pour le moment dans les budgets 2018 et 2019. Tout le monde dans la coalition devrait se poser des questions. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Jules Vandeweyer, lundi 7 mai 2018, 9:01

    L'argent, l'argent.... et les gens dans tout ça? Ils paient ... la dette... (NB L'Etat doit l'argent aux banques, celles-là mêmes qui organisent la fraude et la fuite des capitaux via leurs filiales luxembourgeoises, qui font des bénéfices, mais ne rétribuent pas l'épargne des petites gens). Mais, pour BDW, vrai chef de ce gouvernement qui roule pour les riches, ce n'est pas encore assez!

  • Posté par Van Obberghen Paul, dimanche 6 mai 2018, 22:37

    L'équilibre budgétaire est le 1er pas bers la réduction de la dette de l'état belge et à termes, sa suppression. Au plus cette dette est congrue, au moins la Flandre devra payer sa part pour sortir de la Belgique honnie (par les nationalistes flamands, ce qui n'est pas la Flandre dans son ensemble). Il est étonnant que le journaliste n'ait pas vu cette évidente réponse à sa question du titre.

  • Posté par Bernard Dropsy, dimanche 6 mai 2018, 22:06

    Les chiens aboient,.....

  • Posté par M. Deschamps , dimanche 6 mai 2018, 19:57

    Bien d'accord avec lui il faut réduire bien plus rapidement notre déficit

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs