Accueil Opinions Chroniques

Quand l’autre France s’éveillera

Un néofascisme de gauche et une droite néostalinienne envahissent progressivement le champ politique et médiatique. Les véritables républicains démocrates semblent ne plus faire partie du débat. Il est temps qu’ils se fassent (ré)entendre.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 4 min

Que se passe-t-il quand, sous prétexte que toutes les grandes espérances millénaristes se sont fracassées sur l’évidence de la faillite des sociétés soi-disant idéales, on finit par renoncer à toute forme d’utopie ?

Que se passe-t-il quand la social-démocratie, cette aspiration à parvenir par la réforme et dans le respect de la démocratie à un socialisme à visage humain, ne laisse plus derrière elle, trahisons après trahisons, qu’un champ de ruines ?

Que se passe-t-il quand le beau rêve libéral, transformé en cauchemar néolibéral, laisse de plus en plus de misères nouvelles s’entasser à la périphérie des palais dans lesquels s’accumulent de plus en plus de richesses ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Eric Lavenne, mercredi 9 mai 2018, 8:36

    "L'autre France" s'éveillera ,dès lors qu'elle se sentira réellement menacée ,guère avant et la résultante sera:" à droite toute!" C'est d'un "classique" ......!

  • Posté par Serge Vandeput, mercredi 9 mai 2018, 20:49

    Quand le Français "normal" de la classe moyenne dit "Nous ne sommes plus chez nous" c'est quand même que les politiciens et leurs médias ont sérieusement foiré.

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica sur l’ouverture du droit et de la justice: où en est-on? Où va-t-on?

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : si la France commence à digitaliser ses décisions de justice, la Belgique est à la traîne. Pourtant, depuis 2007, la banque de données juriDict offre un accès gratuit et ouvert à la jurisprudence du Conseil d’Etat, en ayant recours à des logiciels libres qui garantissent l’indépendance de la juridiction vis-à-vis des tiers. Cet exemple illustre quelques enjeux essentiels pour nos démocraties.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs