Accueil Monde Europe

Russie: en reconduisant Medvedev, Poutine opte pour le statu quo

Le président, officiellement investi ce lundi, a renouvelé sa confiance au chef du gouvernement, jouant ainsi la carte de la stabilité. Les défis économiques sont pourtant nombreux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Moscou,

Vladimir Poutine n’a guère fait durer le suspense. Quelques heures après son investiture, sous les ors et applaudissements au Kremlin, deux jours après les huées et coups de matraque de la manifestation de l’opposition, le président a reçu, lundi, son Premier ministre Dmitri Medvedev. Formellement, il a accepté sa démission. Mais, tout de suite, il lui a demandé de reprendre la tête du gouvernement. Cette candidature sera soumise ce mardi à la Douma, chambre basse du Parlement contrôlée par le parti au pouvoir. Sauf surprise, les députés approuveront le choix présidentiel à une majorité sans doute encore plus vaste que le taux obtenu chez les Russes le 18 mars par Vladimir Poutine pour son quatrième mandat, 76 % des voix.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs