Accueil Monde France

Russie, Chine, Allemagne, USA: avec Macron «France is back»

En un an de présidence, Macron veut replacer la France au cœur du jeu diplomatique. C’est un retour aux fondamentaux. Les agendas diplomatiques et intérieurs sont étroitement liés.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

L’image a frappé les esprits. Emmanuel Macron dans le « PC Jupiter » pour suivre les frappes en Syrie. Le voilà confronté à l’épreuve du feu. L’opération n’a toutefois que peu à voir avec celle qui avait été imaginée en 2013 par François Hollande. Ciblée et ponctuelle, elle ne visait en rien à déstabiliser le régime ou à toucher ses alliés russes. Emmanuel Macron avait même pris soin d’appeler vendredi Vladimir Poutine. C’est que l’Élysée songe à la suite. Un processus politique dans lequel Paris veut retrouver une place en parlant à tous. Une constante depuis son arrivée au pouvoir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs