Accueil Société

La Grimbergen, bière d’abbaye et produit marketing

La bière n’a d’abbaye que le nom. Mais les choses pourraient bientôt changer. Le prieuré a annoncé son intention d’en produire à nouveau.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

A rdet nec consumitur. A l’image de son slogan en latin (« elle brûle mais ne se consume pas ») et du phœnix qui en est l’emblème, l’abbaye brabançonne de Grimbergen renaît sans cesse de ses cendres. Construite en 1128, elle fut détruite et reconstruite à deux reprises, avant d’être à nouveau démolie en partie à la Révolution française. Ce n’est qu’après la naissance de la Belgique que les moines s’y installèrent à nouveau. Mais ils n’y brasseront plus jamais de bière.

Fidèle à lui-même, le phœnix du Brabant Flamand poursuit son envol sur les étiquettes de la bière distribuée dans une quarantaine de pays. En 1957, la brasserie Maes s’empare en effet du nom de l’abbaye pour compléter sa gamme de pils et se pousser un peu du col. La suite est due au succès brassicole et boursier du groupe Alken-Maes absorbé par Heineken et Carlsberg.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs